Les aventures françaises d’Emmanuel Macron

Vive Emmanuel ! Vive Emmanuel ! Vive Emmanuel ! Tard dans la nuit, le bruit des réacteurs de l’avion présidentiel français a été étouffé par les acclamations de la foule venue acclamer l’hôte de Paul Biya à l’aéroport international de Yaoundé-Encimaren.

L’arrivée d’Emmanuel Macron au Cameroun le 25 juillet me rappelle l’expérience de Tintin au Congo. Le journaliste intrépide et son chien, Snowy, ont débarqué d’un grand bateau et ont applaudi. Le blanc est rare ; plus de héros, ça vaut le détour !

Rien n’a changé depuis 1931 ? Pour les présidents blancs en terre africaine, comment expliquer cet enthousiasme envahissant, rarement spontané (et c’est déjà un début de réponse !) ? “Miss Emmanuel” n’apparaissait pas aux côtés de son capitaine du Thunder Haddock, Jean-Yves Le Drian lui-même, considéré comme responsable de la politique trop brutale et arrogante de la place avant.

Cela a sans aucun doute favorisé les retrouvailles de Biya et Macron. Le président français est entouré du bataillon de ministres royaux inconnus (je cite Colonna et Le Cornou, je les cite pour leur faire un peu de propagande en Afrique) accompagnés de “cacao”. rappelles toi! Ce petit garçon est arrivé sur l’emblématique Ford T jaune de Tintin.cette fois Aguir Mbembé, premier décolonialiste d’Afrique, jouant le rôle de “Coco” et donc de guide vers sa patrie. Emmanuel et Achille sont inséparables, pas au point d’attribuer le rôle de Haddock à Achille. Ce dernier, selon lui, a été captivé par Emanuel lors d’un déjeuner à l’Elysée, assis côte à côte, pour une rencontre inoubliable.

Je connais Aguir Mbembe. Emmanuel Macron est l’incarnation de la séduction de Kennedy. Devant le jeune Camerounais, il a participé au Sommet d’Achille à Montpellier, se faisant passer pour un leader. Les manches de chemise retroussées et d’une blancheur éclatante, la main droite dégagée du micro et cinq doigts écartés comme une sirène dans un geste orchestral, Emanuel déroute son auditoire. A cet instant, Teresa est plongée dans un rêve qu’Emmanuel, un jeune retraité, et elle, une auto-entrepreneuse high-tech, financée par la Fondation Achille, seront avec leurs enfants métis dans une maison lointaine. Village vit heureux. L’agitation à Akon.

Qui peut blâmer Emmanuel Macron lorsqu’il prétend ne pas enseigner ou promouvoir des modèles en Afrique ? Qui peut blâmer Emmanuel Macron lorsqu’il reconnaît la fragilité des démocraties libérales ? ” Les démocraties libérales occidentales sont moins douées pour expliquer où chacun devrait aller qu’il y a 20 ans », a déclaré Emmanuel devant les jeunes d’Achille, hypnotisé par le bonheur. C’est une vieille histoire de jeunes Biya protestant contre les propos d’Emmanuel devant l’ambassade de France le 22 février 2020.

Tintin au Congo est assez idyllique, avec des girafes, des singes, des éléphants… les enfants adorent ! A y regarder de plus près, le héros Tintin est le parfait sauveur sur fond de colonialisme vert dans l’imaginaire occidental : dans Tintin au Congo, notre jeune journaliste est guéri par les temps modernes, se moquant de la culture sorcière ; il éduque en remplaçant les missionnaires ; il insulte ceux qui “beaucoup” L’homme paresseux” ; il a été ingénieux à plusieurs reprises (“Li missié blanc très malin!”); il a mis fin à une horrible conspiration pour contrôler la production de diamants par la mafia de Chicago.

Emanuel a suscité la même réaction que Tintin. A priori, le nouveau second mandat d’Emmanuel Macron se débarrasse de ses manigances jupitériennes pour inspirer la sympathie. Cependant, dans la dernière aventure d’Emmanuel en Afrique, je ne suis pas sûr de ce changement. Au lieu de cela, je le vois comme une plus grande menace pour l’indépendance africaine.

En effet, Emmanuel reste le sauveur de l’Afrique, poursuivant l’histoire de Tintin au Congo. Depuis la crise céréalière, Emanuel se considère comme Bernard (Kushner). Emmanuel, le chef de l’armée, se considérait comme le protecteur du nord du Cameroun et du Bénin, rétablissant l’ancien protectorat (officiellement à la demande des deux. Le Mali aussi. L’Amérique a ainsi conquis le Pacifique). Emmanuel, comme Mère Teresa, forme les jeunes filles afin qu’elles puissent choisir librement leur propre vie :” je suis hyper content (Ça)”, a déclaré Emmanuel. Emmanuel en vainqueur d’un jeu équitable, restituant le butin de la guerre coloniale au pays d’origine. Emmanuel, il est super cool !

La générosité d’Emanuel fait partie de cette vision et de cette histoire coloniale. Emmanuel et Tintin, c’est la même chose. Mais Tintin 91 s’est séparé de la dernière tournée africaine d’Emmanuel Macron au Congo ! A l’époque coloniale, la France voulait les intérêts de l’Afrique (Aimé Césaire le réfute). Cet argument existe encore dans la mentalité française. Le 25 juillet 2022, Renaud Girard du Figaro affirmait avec condescendance : ” notre pays (France) C’est la seule force qui souhaite sincèrement le succès du développement de l’Afrique. »

“Mlle Gillard et Emmanuel sont intelligents”. La crise céréalière est l’occasion pour la France de se repositionner dans la grande affaire du développement agricole africain. Le contrat est aussi juteux que les graines d’une grenade. Emmanuel forme des jeunes filles. Ce n’est plus une question de fécondité chez les jeunes femmes africaines comme Ouagadougou. Pas assez! Emanuel croit implicitement que l’éducation est le meilleur rempart contre les taux de natalité. La population reste un facteur de force et il faut faire en sorte que l’Afrique ne s’élève pas à la hauteur de la Chine et de l’Inde ! Depuis la guerre froide, les pays ne se font plus directement la guerre, à l’exception du conflit ukrainien. Seulement, le complexe militaro-industriel doit être bien alimenté. Ainsi, la lutte contre les djihadistes en Afrique a été une aubaine pour les trafiquants d’armes, la France en tête. Sans compter que la présence militaire française est une garantie de contrôle sur les gouvernements africains, alors Emmanuel s’est emporté au Mali !

Quant à Aguirre, il savait faire évoluer “Coco”, et jusque-là, il était peureux, naïf et un peu con. Achille a créé la Democratic Innovation Foundation à Johannesburg, où il vit. On se sert toujours mieux ! Pour les contribuables français, quel contrôle a cette assiette de 30 millions d’euros ? A quoi sert ce fondement quand Emmanuel fait remarquer que nous n’avons pas de leçons à donner ?

Une autre similitude avec Tintin est que nos super-héros de bande dessinée ont toujours des ennemis. A Tintin, au Congo, la mafia italo-américaine voulait s’emparer des richesses du Congo belge. Ce pays africain est la propriété privée de Léopold II depuis plus de 23 ans. C’est assez paradoxal qu’un dessinateur belge n’en parle pas et cherche ses ennemis ailleurs que chez lui. Emmanuel l’a fait de la même manière qu’Hergé. Emmanuel, le représentant du néocolonialisme et le fondateur de l’empire colonial français, avait besoin d’ennemis pour relancer la politique africaine de la France. La Chine et la Russie ont été désignées pour ne pas évaluer nos propres erreurs. Emmanuel a exporté son expression favorite au Cameroun et au Bénin : les carabistouilles. Il a accusé la Russie de tromper et de devenir l’un des derniers empires coloniaux du monde.

Je suis tenté de rejeter la faute sur les autres quand le rêve d’Emmanuel est de faire revivre l’Eurafrique, le concept d’empire entre les deux guerres, la renaissance de l’Europe à travers le Marché commun fordisé entre l’Afrique et l’Europe : une ressource primitive pour les Africains et sa transformation, l’Europe industrialisée (c’est ce qui se fait aujourd’hui, mais sans véritable marché commun !). Quand Emmanuel était à la tête de l’empire de la dernière nation, accusait les autres d’être très curieux, et de nombreuses îles d’outre-mer voulaient l’indépendance. Où en est l’annexion de l’île à Mayotte (division française) par l’Assemblée générale des Nations unies aux Comores ? Pourquoi Emmanuel n’a-t-il pas eu le courage de la sénatrice australienne Lydia Thorne, non qualifiée, lors du G7, “Elizabeth 2 Colonists” ?

Dans la jeunesse d’Achille, comme tout autre jeune homme, vous avez parfois eu du mal à affronter votre propre drame, à trouver le parfait bouc émissaire en France. Dans France’s Pangolin Notes, vous, issus de la société civile, êtes devenus les cibles privilégiées des anciennes puissances coloniales.

Ne tombez pas dans le piège d’Emmanuel Tintin ! Il vous fait croire à une histoire d’amour entre nos deux continents. « Il y a une histoire d’amour, un triangle amoureux à ressusciter : la France, le Cameroun et la diaspora “, vous montre-t-il. Vous n’êtes qu’un instrument du soft power français : sans l’Afrique, l’Empire français n’existerait pas ! Grâce aux fonds d’Achille vous pourrez subvenir à vos besoins un moment, mais vous ne pourrez jamais être entièrement indépendant, soit à vous-même, soit à votre pays.

Emmanuel et Achille Cocu Démocratie et Droits de l’Homme. Ces deux chiffres reflètent le cynisme de la politique étrangère française : droits de l’homme et démocratie pour les faibles (ou ennemis), pas de leçons pour les autres (anciens amis ou nouveaux). ” Il n’y aura pas un tel débat avec le président Poutine ou qui que ce soit d’autre “, argumenta-t-il pompeusement. Il n’y a rien de plus dangereux qu’un ami porte-bonheur !

Permettez-moi de détourner une citation de Tintin : “Le plus grand ennemi de l’Afrique n’est pas la tempête qui fait rage ; ce ne sont pas les vagues qui se brisent sur le pont et emportent tout sur leur passage ; ce ne sont pas les récifs traîtres cachés sur l’eau qui ont déchiré les flancs de le navire ; le plus grand ennemi de l’Afrique c’est C’est Emmanuel ! »

edesfourneaux@seneplus.com

Leave a Comment

%d bloggers like this: