Le spectre de la récession se précise : Commission Bourse

Le scénario de récession se confirme progressivement. Dans la dernière enquête semestrielle menée auprès de 34 experts par le géant français de la gestion d’actifs Natixis Investment Managers, 24% des personnes interrogées pensent qu’une récession est inévitable, tandis que 64% voient un “risque important” au cours des six prochains mois. Natixis IM a souligné que “les stratèges citent une récession comme leur deuxième priorité” face à la hausse des taux d’intérêt et à la perspective d’un durcissement de la politique monétaire. Si les banques centrales disposent de nombreux outils pour lutter contre l’inflation, “le premier est la question du déploiement des plans d’action au bon moment, car le moindre manquement ou erreur peut avoir de lourdes conséquences”, a prévenu le gestionnaire d’actifs.

Pour beaucoup, la question est : ces mesures conduiront-elles à une récession de plusieurs mois (deux à trois trimestres) ou conduiront-elles à des années de stagflation (croissance lente et forte inflation) ? Face à cet éventail de possibles, “il n’est pas surprenant que plus de la moitié (55%) du panel s’inquiète de l’erreur d’évaluation de la banque centrale, cela apparaît donc comme un risque à prendre en compte”, a-t-il souligné.

A lire aussi

Economie : “La France est retombée en récession”

Inflation, géopolitique, énergie… Attention aux pièges

Alors que sept répondants sur 10 placent l’inflation sur le podium des risques au second semestre, “les répondants n’ignorent pas les événements géopolitiques mondiaux tels que la guerre en Ukraine : 65 % citent même la géopolitique comme un risque. Premièrement, près de la moitié (47 %) considèrent les prix de l’énergie comme un risque. forte menace pour le marché au second semestre », rapporte Natixis IM.

La Banque Postale Asset Management (LBPAM) estime que c’est bien la dynamique de l’activité économique qui « domine aujourd’hui la tendance des marchés », notant que « la décélération de l’activité mondiale la semaine dernière a accéléré la quête de protection contre une éventuelle récession ». Le gestionnaire d’actifs a noté que la demande de titres dits refuges, y compris les obligations souveraines, a été forte et “leurs prix se sont fortement redressés”.

A lire aussi

“2022 ne sera peut-être pas une récession”

Industrie, services… l’économie est sous pression

Sur le week-end, les premières mesures de la dynamique de l’activité de part et d’autre de l’Atlantique en juillet n’étaient pas encourageantes. En effet, tant dans le secteur industriel que surtout dans le secteur des services, le PMI (Purchasing Managers’ Index) “a encore perdu de la vitesse”, souligne la LBPAM. Le gestionnaire d’actifs a ajouté que si les effets positifs des réouvertures économiques post-pandémiques se sont dissipés, “l’impact négatif sur la croissance de l’inflation et la détérioration des conditions financières ont pesé sur l’activité économique”.

A lire aussi

“Les matières premières se situent entre les craintes de récession et la normalisation post-pandémique”

Vers une récession cette année ou 2023 ?

Le fait que le marché du travail reste vigoureux malgré la faiblesse de la demande “devrait permettre de poursuivre la croissance”, mais “à l’automne, en l’absence d’un choc très positif pour redynamiser, les signes d’une contraction de la croissance seront plus évidents” , juge LBPAM, sur Pour eux, l’impact de la chute des prix des matières premières peut ne pas suffire. L’agence s’attend toujours à une légère récession en 2022 et 2023.

Découvrez une mine d’analyses (techniques, financières et économiques) dans Momentum, la newsletter premium de Capital sur la bourse et les crypto-monnaies. Notre prévision d’évolution des prix (nos attentes à moyen ou court terme), l’essentiel de l’actualité à retenir… dans votre mail tous les jours pour seulement 6,90 euros par mois. Utilisez le code promo CAPITAL30J maintenant pour un mois d’essai gratuit. Pour vous abonner, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous.

>> Achetez et vendez vos investissements (bourse, crypto-monnaies, or, etc.) au bon moment avec la newsletter d’analyse technique de Capital, Momentum. Utilisez le code promo CAPITAL30J maintenant pour un mois d’essai gratuit.

Déclaration d’intérêt de l’auteur

Leave a Comment

%d bloggers like this: