Avertissement de tempête sur les marchés financiers ? Crash boursier?FMI, grands hedge funds voient une possible récession de la BCE et de la Banque de France… – Guide de l’épargne

Le gouvernement français se bat-il seul ?

impossible? Pas français ! Globalement, les « experts » financiers mettent en garde contre une récession imminente. Pas des temps sombres, non, mais des temps gris, un peu de récession si loin des années 1930 ! n’importe où sur terre? Non, un petit pays résiste et déclare haut et fort que la récession ne passera pas ! est la France. Si le gouvernement a récemment revu sa copie, abaissant sa prévision de croissance 2023 à 1%, une récession ne serait pas au menu. Sans voir venir la crise énergétique, on sait qu’en France les récessions ne traversent pas les frontières, les nuages ​​noirs de Tchernobyl s’en souviennent.

Pour le FMI, une crise aussi grave que les années 1970…

Les trois principales économies mondiales, les États-Unis, la Chine et la zone euro, ont considérablement ralenti, et “un modeste coup porté à l’économie mondiale au cours de l’année à venir la fera entrer en récession”. Une nouvelle étude du Washington Institute. Elle a ajouté que l’économie mondiale connaît actuellement sa pire récession depuis sa reprise dans les années 1970 et que la confiance des consommateurs a chuté davantage que lors des récessions précédentes.

BCE : Récession possible si plus de gaz… c’est le cas

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a averti jeudi lors d’une conférence de presse que la zone euro est confrontée au risque d’une “récession” en 2023 si l’approvisionnement en gaz russe est “coupé à tous les niveaux”. Un “scénario pessimiste” pour les prévisions établies par les institutions monétaires”,Y compris une coupure complète de l’approvisionnement en gaz de la Russie“, attendu”récession de 2023“, elle dit. “nous y sommes presque“Après la fermeture du gazoduc Nord Stream, a ajouté le président de la BCE.

Banque de France : Nos objectifs sont larges… du simple au double

Si la BCE a lavé à plusieurs reprises ses estimations de risque, la Banque de France reste prudente. Désormais, les prévisions sont larges, la croissance économique française devant grimper de 0,8 % en 2023 tout en reculant de 0,5 %. Bref, personne ne sait de quoi demain sera fait. Les estimations sont plus pessimistes que les prévisions du gouvernement dans le projet de budget. L’inflation se situera entre 4,2 % et 6,9 % en 2023, telle que mesurée par l’indice unifié de l’IPCH, de sorte qu’elle devrait encore faire grimper les prix.

Les hedge funds voient rouge et même noir

Ray Dalio, fondateur du fonds spéculatif Bridgewater, estime que la Fed devra encore doubler les taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation. Selon lui, la récession américaine et la hausse des prix ont révélé, Wall Street baisse encore de 20%, avec une influence mondiale. Le pire, c’est qu’il n’est pas le seul à l’annoncer. Selon son analyse, entre 2022 et 2023, l’inflation américaine baissera à court terme, mais remontera à moyen terme et se stabilisera à un niveau élevé de 4,5% à 5% de façon permanente. La Réserve fédérale continuera d’augmenter les taux d’intérêt à au moins 4,5 % (presque le double du niveau actuel), ce qui devrait faire baisser Wall Street de 20 % supplémentaires. Son pessimisme fait écho à celui d’un autre co-responsable de l’investissement de Bridgewater, Greg Jensen, qui a déclaré aux Echos. S’exprimant plus tôt cette semaine lors de la réunion annuelle des fonds spéculatifs organisée par Salt, il a fait valoir que le marché n’avait pas encore consolidé la récession imminente aux États-Unis. Pour eux, L’éclatement de la bulle boursière n’est pas completEn août, il a évalué Potentiel de baisse de 20 à 25 % pour les actionsSelon Bloomberg, le fonds phare du fonds spéculatif (Pure Alpha II) a augmenté de 21,5 % au cours des sept premiers mois de l’année, contre une hausse de 9 % pour un fonds “global macro” comme celui-ci qui investit sur tous les principaux marchés.

Mais vous savez, vous devez toujours vous méfier des fonds spéculatifs. Ils ont réalisé leur 2022, leur performance était acquise, et cette vision leur a permis de sortir des positions et de vendre à découvert. Au lieu d’ignorer leur comportement, suivez précisément la tendance. Il redémarrera en 2023.

Quand tout le monde voit rouge, voit vert ?

Pour gagner sur les marchés financiers, il faut faire des pronostics. Cependant, jouer sur un marché haussier alors que la tendance est baissière est très risqué. Il est recommandé de continuer à surveiller les retournements de marché et de choisir vos investissements avec soin. Trouver des actions à haut rendement est toujours la clé pour gagner à long terme sur le marché boursier.

Leave a Comment

%d bloggers like this: